Pèlerinage aux Saintes Maries de la Mer

26/01/2016
Saintes Maries

Page accueil
Suite
Pèlerinage aux Saintes-Maries-de-la-Mer

Marie Salomé, mère de St-Jacques de Compostelle

Marie-Salomé (fête le 22 octobre) est la femme d'un pêcheur de Génézareth en Palestine Zébédé, dont elle eut deux fils, Jacques et Jean, qui furent les confidents les plus intimes de Jésus. Le 1er fils c'est Jacques le Majeur, que l'on voit avec le Christ au mont des oliviers, l'un des 13 apôtres envoyé en Espagne pour convertir les peuples au nouvel évangile. Revenu en Palestine il fut condamné à mort par le Roi Hérode-Agrippa 1er et décapité vers 42 après Jésus. Sa dépouille fut déposée sur une barque qui traversa la Méditerranée, le détroit de Gibraltar et s'échoua sur le côtes de Galice. En 814, l'Évêque Théodomir et l'Ermite Pelage découvrirent la tombe de St Jacques. Le Roi Alphonse II le Chaste fit alors construire une première basilique sur les lieux de la sépulture. C'est Saint-Jacques de Compostelle. Le second fils, c'est Jean, le "disciple bien aimé". Il prêcha l'Évangile en Asie Mineure mais fut arrêté, supplicié, et exilé à Pathmos où il écrit l'Apocalypse. Il rédigea l'Évangile qui porte son nom et meurt, âgé de plus de 90 ans, vers l'an 100.

Marie Salomé (la blonde)

C'est la blonde dans la barque, la brune représente Marie Jacobé. Elle est représentée mains jointe dans une attitude de prière et ne porte pas de vase de parfum, symbole de l'amitié entre les peuples. Elle est vêtue d'une robe rose, d'un voile blanc et d'un survoile richement brodé. Marie Salomé, la sœur de la vierge Marie, la tante de Jésus se trouve à l'avant du navire, mais curieusement elle regarde en arrière. L'expression du visage est celle d'une grande tristesse, celle d'une mère qui a vu ses enfants suppliciés pour leur foi.


La répression de l'an 42

Hérode le Grand roi des juifs avec la collaboration des romains règne de -41 à -4 avant JC. Son fils Archélaos reçut la Judée, la Samarie, régna 10 ans, un être cruel. Antipas reçut la Galilée mais en 39 de notre ère fut déposé par l'empereur romain Caligula. En 41 de notre ère, Hérode Agrippa 1er, petit fils d'Hérode le Grand, avec l'appui des romains, devient roi des juifs. En l'an 42 de notre ère, la persécution va s'abattre sur la communauté des croyants, à l'instigation d'Hérode Agrippa 1er, devenu roi des juifs, un an plus tôt en 41, après diverses intrigues à Rome. Sa politique fut favorable au judaïsme de type pharisien. Il fit assassiner Jacques, le frère de Jean. Ensuite il fit arrêter Pierre, mais celui-ci réussit à se sauver à l'aide d'un ange. Marie Salomé au mois de mars de cette même année 42, va connaître un nouveau chemin de croix, celle qui avait accompagné Jésus au calvaire, assistera, au supplice de son fils, Jacques le Majeur qui sera décapité en public. Quelques jours plus tard, le petit groupe des familiers de Béthanie, Lazare, sa sœur Marthe, son ami Maximin, leur servante Marcelle, Marie-Madeleine, Marie-Jacobé, Marie-Salomé, Sidoine, l'aveugle de Jéricho, Parmenas, un des sept diacres, Joseph d'Arimathie et quelques autres dont l'histoire n'a pas gardé le nom, seront escortés jusqu'au port de Joppé (Jaffa aujourd'hui) pour y être embarqués, sur un bateau sans voile ni rame, pour la tradition provençale ou plus vraisemblablement, sur un navire de lignes régulières, en donnant au capitaine la consigne de les déposer sur quelque lointain rivage d'où ils ne puissent revenir. Les exilés de Palestine furent échoués dans ce delta du Rhône, porte d'entrée de la Gaule intérieure, point de ralliement à tous les navires marchands, escale aux voyageurs et de comptoirs aux commerçants. C'est là que s'élevait l'oppidum Râ, du nom que les Egyptiens, donnaient au dieu du soleil, père de tous les dieux auprès duquel se rassemblaient de nombreux étrangers, dont déjà une colonie juive. C'est probablement vers cette colonie que Marie-Jacobé et Marie-Salomé se dirigèrent en arrivant.


Page accueil